Histoire et impacts environnementaux de l’orpaillage en Guyane - Clefs de compréhension des tensions actuelles

Type
Rapport
Summary

La présence d’or en Guyane, supposée depuis les grandes explorations des XVIe et XVIIe siècles, n’est officialisée
qu’en 1855. Cette découverte initie alors une première ruée vers l’or qui s’étendra jusqu’à la Première Guerre
mondiale, et lors de laquelle plusieurs milliers d’orpailleurs, généralement sans titre, viennent exploiter les dépôts
aurifères contenus dans les alluvions des cours d’eau guyanais. Ces premiers orpailleurs s'appuient sur des méthodes
d'extraction gravimétriques et des outils rudimentaires (batée, longtom, sluice). À cette période,
l'orpaillage est rentable à défaut d'être efficace. avec l’écrémage progressif des gisements, l’intérêt pour l’or guyanais
s’estompe progressivement au cours du XXe siècle avant de connaître à partir des années 1980 un nouvel et fort
engouement, porté par l’envolée du cours de l’or et le perfectionnement des techniques de prospection et
d’exploitation, désormais fortement industrialisées. Dans ce contexte, et sur un territoire largement couvert par une
forêt tropicale primaire difficilement accessible, l’orpaillage illégal s’est fortement développé et génère d’importantes
tensions.


Aujourd’hui, l’intensification de l’activité légale comme illégale se confronte directement aux politiques publiques de
préservation des milieux naturels et de la biodiversité. En Guyane, l’orpaillage exerce effectivement une forte
pression sur un environnement riche et très diversifié. Déforestation des zones exploitées et disparition induite des
habitats, destruction des criques ou pollution par le mercure et les matériaux fins remis en suspension dans les
cours d’eau, contribuent à altérer de manière significative et durable des milieux physiques et biologiques de grande
valeur, dont la résilience semble très longue. Une dichotomie particulièrement clivante a ainsi émergé au sein de la
société guyanaise - et plus largement française -, opposant développement économique par l’exploitation de
la ressource aurifère finie d’une part, à la préservation et la valorisation de milieux uniques et fragiles d’autre part.

Creator
Gabriel MELUN, Mikaël LE BIHAN.
Publisher
Office Français de la Biodiversité.
Language
French
Attached files
Media
Document
Format
pdf
Keywords provided by editors
Histoire de l’orpaillage, Exploitation aurifère, Réhabilitation hydromorphologique, Crique, Impact environnemental, Guyane, Cours d'eau.
BIO-PLATEAUX topics
Pollutions et pressions associées (contamination de l'eau et des milieux aquatiques ; focus sur le mercure et les déchets)
Key issue
Pollution and other impacts of human activities (pollution, artificialization, withdrawals)
Coverage
Plateau des Guyanes
Created
Issued date
Countries
France
Brazil
Suriname